La formation théorique

La formation théorique porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur. Les cours sont dispensés dans les locaux de l’école de conduite par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité. L’entrainement au code peut être suivi dans les locaux de l’école de conduite avec un support média ou avec un enseignant ou via internet.

La formation théorique porte sur :

    • Les dispositions légales en matière de circulation routière.
    • Le conducteur : les effets dus à une consommation d’alcool, de drogues et de médicaments sur la conduite, l’influence de la fatigue sur la conduite, la pression sociale (publicité, travail…) et la pression des pairs etc.
    • La route: les risques liés aux conditions météorologiques et aux états de la chaussée etc.
    • Les autres usagers de la route : la vigilance et les attitudes à l’égard des autres usagers, les usagers vulnérables, les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leur conducteur, etc.
    • La réglementation générale: le transport d’un chargement et de personnes, la réglementation relative à l’obligation d’assurance et aux documents administratifs liés à l’utilisation du véhicule, etc.
    • Les gestes de 1er secours.
    • Les précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule.
    • Les éléments mécaniques et autres équipements liés à la sécurité.
    • Les équipements de sécurité des véhicules.
    • Les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement.

La formation pratique

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route. Les 4 compétences et les compétences associées ci-dessous sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation. Elles sont traitées en abordant les points suivants : le pourquoi, le comment, les risques, les influences de l’entourage et du mode de vie de l’élève, les pressions exercées par la société telles que la publicité, le travail… l’auto-évaluation.
Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul.
  • Connaitre les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures.
  • Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir.
  • Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.
  • Démarrer et s’arrêter.
  • Doser l’accélération et le freinage à diverses allures.
  • Utiliser la boîte de vitesses.
  • Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire.
  • Regarder autour de soi et avertir.
  • Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.
Appréhender la route et circuler dans des conditions normales.
  • Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.
  • Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
  • Adapter l’allure aux situations.
  • Tourner à droite et à gauche en agglomération.
  • Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.
  • Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.
  • S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.
Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers.
  • Évaluer et maintenir les distances de sécurité.
  • Croiser, dépasser et être dépassé.
  • Passer des virages et conduire en déclivité.
  • Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.
  • S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide.
  • Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense.
  • Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites.
Pratiquer une conduite autonome sûre et économique.
  • Suivre un itinéraire de manière autonome.
  • Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.
  • Connaître les principaux facteurs de risques au volant et les recommandations à appliquer.
  • Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir.
  • Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation).
  • Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence.
  • Pratiquer l’éco conduite.