Déroulement des examens pratiques A1 et A2

Les épreuves pratiques du permis A1 et A2

Elles se déroulent en 2 parties :

  • 1ère partie dite « épreuve hors-Circulation » (le Plateau) ;
  • 2ème partie dite « épreuve en Circulation ».

Âge requis

  • 16 ans révolus pour le Permis A1
  • 18 ans révolus pour le Permis A2

Délai de passage entre deux épreuves du permis de conduire

  • 48H ouvrées entre l’examen du code et l’épreuve  « Plateau » ;
  • 48H ouvrées entre deux épreuves « Plateau » (si échec) ;
  • 48H ouvrées entre l’épreuve du Plateau et l’épreuve en Circulation ;
  • 48H ouvrées entre deux épreuves en Circulation.

Votre code de la route est valable 5 ans et vous donne droit à 5 présentations pratiques. Concernant l’examen moto, l’ensemble de l’épreuve « Plateau » et de l’épreuve « Circulation », compte pour une présentation pratique.

Nous contacter

ETM :
LE CODE MOTO
  • 40 questions dont 4 en vidéo : 35 bonnes réponses pour obtenir l’ETM.
  • Valable 5 ans ou 5 épreuves.
MANŒUVRES
PLATEAUX
Déplacer la moto sans l’aide du moteur
  • Débéquiller le motocycle (béquille centrale ou latérale)
  • Pousser la moto en marche avant jusqu’au franchissement complet par le motocycle de la porte de cônes
  • Reculer la moto en marche arrière jusqu’au franchissement complet par le motocycle de la porte de cônes
  • Béquiller le motocycle (béquille centrale ou latérale)

Manœuvre à allure

Réduite sans passager

  • Effectuer le parcours de (1) vers (2) ; si le motocycle est équipé d’une boite manuelle le temps est chronométré de (1) vers (2)
  • Marquer un temps d’arrêt en (4)

Manœuvre à allure plus élevée : FREINAGE D’URGENCE

  • En (4), démarrer en courbe et effectuer un demi-tour conformément au tracé
  • En bout de piste, effectuer un demi-tour avant de revenir en ligne droite conformément au schéma
  • Sur le retour en ligne droite, engager le 3ème rapport de vitesse (sauf pour les véhicules équipés d’une boite automatique) et atteindre la vitesse de 50 km/h minimum à hauteur de la ligne C6 au plus tard
  • A hauteur de la ligne C6, effectuer un freinage d’urgence et immobiliser le motocycle à hauteur de la ligne C5 (piste sèche) ou C4 (piste humide)

Manœuvre à allure

Réduite avec passager

  • Effectuer avec le passager, le parcours conformément au schéma.
  • Déposer le passager dans la zone comprise entre la porte « piquets » et la porte « cônes » conformément au schéma.

Manœuvre à allure plus élevée : SLALOM & ÉVITEMENT

  • Engager le 3ème rapport de vitesse au plus tard au niveau du 1er cône du slalom conformément au schéma
  • Atteindre la vitesse de 40 km/h au plus tard au niveau de la ligne C7 conformément au schéma.
  • En bout de piste, effectuer un demi-tour avant de revenir en ligne droite conformément au schéma.
  • Sur le retour en ligne droite, engager le 3ème rapport de vitesse (sauf pour les véhicules équipés d’une boite. automatique) avant l’entrée dans le couloir d’évitement et atteindre la vitesse de 50 km/h minimum à hauteur de ligne C6 au plus tard.
  • Effectuer un évitement conformément au schéma.
  • Après l’évitement, immobiliser le motocycle dans la zone dédiée conformément au schéma.
parcours moto plateau 2

Comment se déroule l’examen pratique en circulation?

Tout comme l’épreuve Hors Circulation, la deuxième partie de l’épreuve pratique (Épreuve en Circulation) de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert : L’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.          

Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

L’épreuve en circulation de 40 minutes explore huit domaines de compétence : utiliser les commandes, prendre l’information, analyser et décider, communiquer, diriger son véhicule, adapter son allure, utiliser la chaussée et maintenir les espaces de sécurité.

Lors de cette épreuve sera évaluée le positionnement du motard sur sa voie de circulation, notamment lors de la prise de virage et sera vérifié que la technique de la trajectoire de sécurité est maîtrisée.

Pour obtenir un résultat favorable, il faut avoir 21 points sur 27 et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

L’épreuve en circulation n’est accessible que si le candidat a validé l’épreuve hors circulation.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan de compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée.

Un échange entre l’expert et vous peut s’instaurer avant ou après l’épreuve. A l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.